Comment trouver du travail sans expérience ?

Pas facile d’avoir quelque chose à valoriser sur son curriculum vitae quand on n’a pas d’expérience professionnelle significative. Jeunes en recherche de stage, jeunes diplômes, profils atypiques… Plusieurs types de candidats peuvent être dans ce cas. Pourtant, il existe des astuces pour contourner ce problème. Découvrez nos conseils !

Toute expérience est bonne à prendre

Vous n’avez pas au minimum 6 mois d’expérience en entreprise ? Vous n’avez que des petits jobs à mettre en avant ? Vous avez malgré tout de l’expérience !Vous avez coaché une équipe de sport, vous avez été scout, vous avez mené un projet scolaire ou y avez participé … Maintenant, le tout sera de tirer parti de ces dernières, d’en tirer des enseignements et de faire le tour de ce qu’elles vous ont apporté en terme de maturité par exemple.

Sachez valoriser intelligemment vos loisirs, vos passions

Tout loisir, toute passion, toute engagement associatif peuvent être valorisables sur un CV, encore faut-il savoir bien le faire. De même, tous les loisirs ne sont pas forcément bons à mentionner. Aussi, mettez-vous à la place de l’employeur. Par exemple, votre pratique sportive intéressera fortement le gérant d’un magasin de sport ou le fabricant d’équipements sportifs… Votre goût du bricolage et des travaux manuels peut faire mouche auprès d’un employeur du BTP ou de l’artisanat. Votre maîtrise d’une langue et les voyages que vous avez effectué seront utiles à mentionner si vous cherchez un emploi à l’international ou dans un grand groupe. Bref, sélectionnez les loisirs qui vous seront utiles en fonction de l’entreprise dans laquelle vous postulez et du poste que vous convoitez.

Remplissez différemment la rubrique « Expériences » de votre CV

D’abord, ne sélectionnez que les expériences qui auront un intérêt pour le recruteur. Si vous n’en n’avez aucune, mettez dans cette rubrique vos expériences hors travail : projets réalisés dans le cadre scolaire, associatif, sportif, personnel… Celles qui auront mobilisé des compétences et/ou qualités particulières pouvant être utiles dans le cadre professionnel. Du coup, plutôt que d’intituler cette rubrique « Expériences professionnelles », nommez-la tous simplement « Expériences » par exemple.

Mettez en avant votre parcours de formation

A défaut de juger vos quelques expériences, le recruteur s’attardera sur vos diplômes et votre parcours de formation. Vous pouvez donc les mettre en premier sur votre CV si cela s’avère pertinent : c’est-à-dire, si vous avez des diplômes, titres, qualifications ou certifications à mettre en avant. Si ce n’était pas le cas, mentionnez vos qualités en premier, ou vos expériences autres que professionnelles en les associant évidemment aux compétences qu’elles vous ont permis de mobiliser.

Mettez en avant des compétences transposables

Si vous n’avez pas d’expérience dans le secteur dans lequel vous postulez, ou si vous avez seulement exercé des jobs d’été (vendanges, usine, restauration, centres aérés…), il est important d’identifier les compétences et/ou qualités que vous avez mobilisées lors de ceux-ci car ils pourraient être transposables dans votre futur emploi. Par exemple : respect des délais, travail en équipe, respect des contraintes ou d’un cahier des charges strict, encadrement d’enfants, organisation de la journée… Autant d’éléments que vous pouvez mettre en avant dans le CV, la lettre de motivation ou lors de l’entretien.

Pensez aux « soft skills »

Par opposition aux « hard skills », les compétences techniques mesurables, les soft skills sont les qualités humaines, le savoir-être. Elles sont généralement peu valorisées en France lors de la candidature mais jouent pourtant un rôle primordial dans le choix d’un candidat. Elles sont par exemple : le sens du relationnel, l’adaptabilité, l’écoute, la créativité, la pédagogie, l’empathie, la gestion du stress… Elles peuvent être mises en avant en étant associées à des expériences hors-travail (sport, autres loisirs, bénévolat, projets scolaires…) soit sur le CV, soit dans la lettre de motivation, ou lors de l’entretien d’embauche.